Liste 
des Princes-Evêques 
de Liège

 

.

Voir produit Saint Monulphe
Évêque de Maastricht
558 - 597

Saint Gondulphe
Évêque de Maastricht

~ 614

Saint Perpete
Évêque de Maastricht

 ~

Saint Jean (surnommé l’Agneau)
Évêque de Maastricht

623 - 629

Saint Amand
Évêque de Maastricht

647 - 650 

Saint Remacle
Évêque de Maastricht

650 - 669

Saint Theodard
Évêque de Maastricht

669 - 670

Saint Lambert
Évêque de Maastricht
Saint Patron du diocèse de Liège

670 - 705 

Saint Hubert
Prince-Evêque de Liège
Saint Patron de la Ville de Liège

705 - 727

Saint Floribert
Prince-Evêque de Liège
728 - 746
Fulcaire
Prince-Evêque de Liège
747 - 765
Agilfride
Prince-Evêque de Liège
765 - 785
Gerbald
Prince-Evêque de Liège
787 - 809

Walcaud
Prince-Evêque de Liège
810 - 832
Pirard
Prince-Evêque de Liège
833 - 840
Hircaire
Prince-Evêque de Liège
840 - 855
Francon
Prince-Evêque de Liège
856 - 900
Étienne
Prince-Evêque de Liège
901 - 920
Hilduin (déposé par le pape)
Prince-Evêque de Liège
920 - 921

Richer
Prince-Evêque de Liège
921 - 945
Hugues
Prince-Evêque de Liège
945 - 947
Farabert
Prince-Evêque de Liège
947 - 953
Rathier
Prince-Evêque de Liège
953 - 956
Baldéric I
Prince-Evêque de Liège
956 - 959
Éracle
Prince-Evêque de Liège
959 - 971

Notger
Prince-Evêque de Liège
Fondateur de la Principauté
972 - 1008

Baldéric II
Prince-Evêque de Liège
1008 - 1018
Wolbodon
Prince-Evêque de Liège
1018 - 1021
Durand
Prince-Evêque de Liège
1021 - 1025

Réginard
Prince-Evêque de Liège
1025 - 1037
Nithard
Prince-Evêque de Liège
1037 - 1042

Wazon
Prince-Evêque de Liège
1042 - 1048
Théoduin
Prince-Evêque de Liège
1048 - 1075
Henri de Verdun
Prince-Evêque de Liège
1075 - 1091

Otbert
Prince-Evêque de Liège
1091 - 1119
Frédéric de Namur
Prince-Evêque de Liège
1119 - 1121
Adalbéron Ier de Louvain 
Prince-Evêque de Liège
1122 - 1128
Alexandre I de Juliers
Prince-Evêque de Liège 
1128 - 1135
Adalbéron II de Chiny-Namur
Prince-Evêque de Liège 
1135 - 1145
Henri II de Leez
Prince-Evêque de Liège 
1145 - 1164
Alexandre II d'Oeren
Prince-Evêque de Liège 
1164 - 1167
Rodolphe de Zähringen 
Prince-Evêque de Liège
1167 - 1191
(Saint) Adalbéron II de Louvain
Prince-Evêque de Liège
1191 - 1192
Lothaire de Hochstaden
Prince-Evêque de Liège
1192 - 1193
Simon de Limbourg
Prince-Evêque de Liège 
1193 - 1195

Albert de Cuyck
Prince-Evêque de Liège 
1195 - 1200
Hugues de Pierrepont
Prince-Evêque de Liège 
1200 - 1229
Jean d’Eppes
Prince-Evêque de Liège 
1229 - 1238
Guillaume de Savoie
Prince-Evêque de Liège 
1238 - 1239
Robert de Thourotte
Evêque-Duc de Langres et Pair de France, puis Prince-Evêque de Liège
1240 - 1246

Henri de Gueldre
Prince-Evêque de Liège
1247 - 1274
Jean d’Enghien
Prince-Evêque de Liège
1274 - 1281
Jean de Flandre
Prince-Evêque de Liège
1282 - 1291
Hugues de Chalon
Prince-Evêque de Liège
1295 - 1301
Adolphe II de Waldeck
Comte de Waldeck
Prince-Evêque de Liège
1301 - 1302
Thibaut de Bar
Prince-Evêque de Liège
1302 - 1312
Adolphe de La Marck
Prince-Evêque de Liège
1313 - 1344
Englebert de La Marck
Prince-Evêque de Liège
1345 - 1364
Jean d’Arckel
Prince-Evêque de Liège
1364 - 1378
Arnould de Hornes
Evêque d'Utrecht
Prince-Evêque de Liège
1378 - 1389
Jean de Bavière
Comte de Hainault, de Hollande et de Zélande
Prince-Evêque de Liège
1389 - 1418
Jean de Walenrode
Prince-Evêque de Liège
1418 - 1419
Jean de Heinsberg
Prince-Evêque de Liège
1419 - 1455
Louis de Bourbon
Prince-Evêque de Liège
1456 - 1482
Jean de Hornes
Prince-Evêque de Liège
1484 - 1505

Erard de La Marck
Prince-Evêque de Liège
1505 - 1538
Corneille de Berghes
Prince-Evêque de Liège
1538 - 1544
Georges d’Autriche
Prince-Evêque de Liège
1544 - 1557
Robert de Berghes
Prince-Evêque de Liège
1557 - 1564
Gérard de Grœsbeek
Prince-Evêque de Liège
1564 - 1580
Ernest de Bavière
Evêque de Freising, Evêque d'Hildesheim, 
Prince-Archevêque de Cologne, 
Evêque de Munster
Prince-Evêque de Liège 
1581 - 1612
Ferdinand de Bavière
Prince-Archevêque de Cologne, 
Evêque d'Hildesheim, 
Evêque de Paderborn
Prince-Evêque de Liège 

1612 - 1650

Maximilien-Henri de Bavière
Prince-Archevêque de Cologne
Prince-Evêque de Liège 

1650 - 1688

Jean-Louis d’Elderen
Prince-Evêque de Liège 
1688 - 1694
Joseph-Clément de Bavière
Prince-Archevêque de Cologne, 
Evêque de Regensbourg, 
Evêque d'Hildesheim 
Prince-Evêque de Liège 
1694 - 1723
Georges-Louis de Berghes
Prince-Evêque de Liège 
1724 - 1743

Jean-Théodore de Bavière
Evêque de Regensbourg, Cardinal
Prince-Evêque de Liège 
1744 - 1763

Charles-Nicolas d’Oultremont
Prince-Evêque de Liège 
1763 - 1771

François-Charles de Velbruck
Prince-Evêque de Liège 
1772 - 1784
César-Constantin-François de Hœnsbrœck
Prince-Evêque de Liège 
1784 - 1792
François-Antoine-Marie de Méan
Prince-Evêque de Liège 
1792 - 1794

En 1794, suite aux guerres de la Révolution française, l'armée impériale quitte la Principauté de Liège, ce qui entraîne l'exil du Prince-Evêque François Antoine de Méan, puis en 1795, la Convention décrète l'incorporation de la Principauté à la République Française, entraînant par la même sa disparition.
Cette disparition sera entérinée en 1801 par le Concordat conclut entre Bonaparte et le Pape Pie VII.

Cour intérieure du Palais

.

.

.
.

Le Buste-reliquaire de Saint Lambert (Dimensions : (H) 159  x (L) 107 x (P) 79 cm.) a été réalisé à Aix-la-Chapelle par l'orfèvre Hans von Reutlingen, avant 1512. Il est travaillé en argent repoussé et ciselé et en grande partie doré. Il s'agit du plus grand buste-reliquaire de l'époque gothique tardive conservé en Europe.

L'orfèvrerie est montée sur une âme en bois. Le donateur, Erard de la Marck, prince-évêque de Liège (1505-1538) est représenté sur la plinthe. Les poinçons de l'orfèvre et d'Aix-la-Chapelle sont visibles sur l'arrière du rational, cette pèlerine crénelée que porte l'évêque, au bas du fanon dorsal médian. La crosse a été refaite au XIXe siècle; la polychromie du visage date vraisemblablement du XVIIIe siècle et a été rafraîchie ultérieurement.

.

.

Denier d'Albert de Cuyck (1194-1200), atelier de Huy.
MUSEE COMMUNAL DE HUY

(Espace de la Charte de Libertés de 1066)

.

Erard de la Marck 
(31 mai 1472 - 18 mars 1538) 

Prince-évêque de Liège de 1505 à 1538. Il fut également évêque de Chartres et archevêque de Valence. Nommé cardinal par Charles Quint. 
Sur le plan de la politique extérieure, après avoir d'abord recherché les bonnes grâces du roi de France, il s'allia avec l'empereur d'Allemagne. Il réussit à garantir la paix dans la Principauté durant tout son règne.

On lui doit notamment la reconstruction du palais des princes-évêques, ruiné par les guerres du siècle précédent.

 

.

.

.Jean-Théodore de Bavière

Né le 3 septembre 1703. 
Fils de Maximilien-Emmanuel, Électeur de Bavière, et de Thérèse Cunégonde, Charlotte Sobieski, fille de Jean III (1674-1696), roi de Pologne. 
Frère de l'empereur Charles de Bavière (1711-1740). 
Fait ses études à l'université d'Ingelstadt du 12 septembre 1719 au 17 mars 1721, puis à l
'université de Sienne. Évêque de Ratisbonne le 29 juillet 1719, suite à la renonciation de son frère Clément-Auguste, archevêque de Cologne. 
Évêque de Freisingen en 1730. 
Chanoine de Saint-Lambert en 1738. 
Élu à l'unanimité évêque de Liège, le 23 janvier 1744. Inauguré le 10 mars, après la signature d'une capitulation. 
Nommé cardinal par le pape Benoît XIV (1740-1758),  le 17 janvier 1746

 

François-Charles de Velbruck
Prince-Evêque de Liège 

Il retient l'attention pour son profil de "despote éclairé", et son souci d'apporter une solution au problème de la pauvreté dans ses Etats.

"Despote éclairé" : tout pour le peuple, rien par le peuple, ce qu'on pourrait traduire un peu cyniquement par ceci: "je sais ce qui est bon pour vous". Ce n'est donc pas réellement l'axe de la responsabilisation citoyenne mais cette conception du pouvoir constitue toutefois un progrès par rapport à la monarchie absolue. Il s'agit du bonheur des sujets, défini à la lumière des enseignements de la Raison.

Velbrück, l'humaniste, était soucieux de la pauvreté qui régnait de manière très visible dans ses Etats. Il s'attaqua à deux aspects de cette misère, l'accueil des exclus et l'éducation.
Il mis en place à Liège l'Hôpital général Saint-Léonard où furent rassemblés tous ceux que l'immoralité ou le malheur laissait à la rue: vieillards, enfants abandonnés, vagabonds, filles mères, mendiants, orphelins auxquels on apprenait un métier.
Dans le domaine de l'éducation, il profita de la suppression de l'ordre des Jésuites par le pape pour reprendre en main l'organisation de l'enseignement en essayant d'en élargir les bénéficiaires et d'y privilégier les aspects scientifiques et pragmatiques. Son objectif est de former le plus grand nombre d'enfants, de leur donner les bases de l'écriture, de la lecture, du calcul mais aussi un esprit critique. Ce sera son "Plan d'Education pour la Jeunesse du pays de Liège" et la création des Ecoles de charité gratuites pour les enfants pauvres